Mes dernières lectures

☽ MES DERNIERES CHRONIQUES ☾

jeudi 11 septembre 2014

[Chronique] Pétronille

J'ai lu... "Pétronille" de Amélie Nothomb
 [2014] Albin Michel, 169 pages

Résumé: "Au premier regard je la trouvai si jeune que je la pris pour un garçon de quinze ans"













Mon avis: Amélie Nothomb fait partie de ces rares plumes auxquelles je reste fidèle coûte que coûte. Même quand les critiques sont moins bonnes, je me fais un devoir d'acheter et lire toute sa bibliographie: à chaque rentrée littéraire, je me tiens prête!
Mes préférés sont sans aucune hésitation ses autobiographies, surtout celles de sa petite enfance ("Métaphysique des Tubes", "Le Sabotage Amoureux", "Biographie de la Faim"). Il y a aussi l'excellent "Stupeur et Tremblements" qui fait l'unanimité même auprès de ceux qui ne sont pas pro-Nothomb et le jubilatoire "Ni d'Eve Ni d'Adam". Puis "La Nostalgie Heureuse", de mon point de vue la moins bonne de ses autobiographies, même si on y retrouve avec plaisir le style si particulier d'Amélie.
J'apprécie également ses fictions, même si j'ai moins souvent des coups de cœur en les lisant, car je trouve que Nothomb ne sait pas donner suffisamment de relief à ses personnages. Il y a une profondeur dans ses autobiographies, qu'il n'y a pas dans ses fictions. Peut-être est-ce dans sa nature, mais Amélie Nothomb a tendance à écrire des œuvres très contemplatives, ses livres sont comme des tableaux dont les personnages resteraient figés dans leur beauté, leur laideur et leurs travers.
Cependant le style Nothomb est unique, je le reconnaîtrais entre mille! A chaque rentrée littéraire je suis très enthousiaste à l'idée de la retrouver et elle ne manque jamais à l'appel!

Après "Ni d'Eve Ni d'Adam", j'avais trouvé ses sorties plutôt moyennes (à l'exception de son amusante réécriture du conte "Barbe Bleue"), aussi quand j'ai entendu des éloges au sujet de "Pétronille", je fus toute impatiente de le lire à mon tour.
"Pétronille" est une autofiction, ce qui est une première de la part d'Amélie. C'est à dire qu'elle est son propre personnage principal et que certains éléments du récit sont authentiques, tandis que d'autres ne sont que de pures inventions.
On retrouve donc Amélie Nothomb, une jeune auteure addict au champagne qui est en quête d'un convigne capable d'apprécier ce breuvage avec autant de délectation qu'elle. Elle rencontre alors Pétronille pendant une séance de dédicaces, une brillante mais caustique écrivain à l'allure juvénile. Commence alors une histoire d'amitié entre les deux buveuses de champagne.
Il paraitrait que Nothomb s'est inspirée de la romancière Stéphanie Hochet pour écrire son personnage de Pétronille, du coup on peut se demander jusqu'à quel point l'histoire qui tourne autour d'elle est vraie. En tout j'ai beaucoup aimé la relation qui se tisse entre elles. 
Plusieurs passages m'ont bien fait rire, mais mon préféré de tous c'est sa (véridique) rencontre avec Vivienne Westwood. Une fois de plus, Amélie a prouvé qu'elle a vraiment un talent pour l'autodérision!

Que ce soit dit: le nouveau Nothomb est une bonne cuvée, de la même trempe que ses premiers livres!


  Note: ★★★☆☆


N'hésitez pas à venir partager avec moi votre ressenti sur ce livre!

°SHOKO°

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire